Tipster – un oeil sur l’innovation

Tipster #03

Viewing posts from the Tipster #03 category

Ca va se passer (sur les autoroutes)

Ca va se passer (sur les autoroutes)

En cette période de grands départs en vacances, Vinci Autoroutes innove pour faciliter le trajet de ses usagers. L’opérateur d’autoroutes a repensé son offre numérique et propose une batterie d’outils aux utilisateurs de son réseau : application, site internet optimisé, service de commande en ligne de son repas etc. tout a été pensé pour que la route des vacances -ou celle du retour- prenne une autre couleur. L’entreprise a alors mis en place un partenariat avec 3 startups. Wynd pour la réservation des repas en toute mobilité et un accès aux restaurants prioritaire, afin de ne pas perdre de temps ou de se retrouver dans une queue de mille pieds de long. Waze pour les données sur le trafic en temps réel avec des solutions proposées pour éviter les problèmes et ralentissements routiers. Enfin, Blablacar qui récompensera le covoiturage par des tarifs attractifs sur le télépéage. Ceux qui en auront profité pourront dire : Veni, Vidi, Vinci. Ok, ok on sort…

Plug2Play Innovation

Plug2Play Innovation

Best Buy Canada se plugg à Mirakl, start-up française qui va apporter au géant, la techno et l’expertise nécessaires à la création d’une marketplace. Avec Mirakl, Best Buy Canada espère accélérer et simplifier l’ouverture de son site à des marchands tiers, afin de proposer à ses clients une offre plus large de produits. Et ce, sans s’exposer aux risques et aux surcoûts associés au développement en interne. La plateforme développée par Mirakl permet, en effet, d’intégrer un catalogue illimité, géré par des vendeurs tiers qui bénéficient du trafic et reversent une commission sur leurs ventes. BestBuy.ca prévoit son ouverture avant fin 2015.
D‘ailleurs, Mirakl vient de finaliser l’une des levées de fonds les plus importantes du marché français pour 20 millions de dollars en série B, soit 18 millions d’euros. Convaincus de la force du modèle marketplace, les deux associés ont depuis le début les yeux rivés sur l’international. Mirakl a notamment accompagné des entreprises leaders comme Harvey Nichols ou Halfords au Royaume-Uni, Woolworths en Australie et en Nouvelle Zélande, ePRICE en Italie ou Best Buy en Amérique de Nord. Aujourd’hui, les 55 clients de Mirakl sont présents dans 11 pays. On peut dire que Mirakl est la start-up parisienne tête de file de la révolution du e-commerce !

On dit vive la Plug2Play Innovation, vive la France et la Francophonie.

Repeat after me

Repeat after me

On l’a déjà dit mais on le répète : « Nous ne pouvons résoudre nos problèmes avec les habitudes de pensée qui les ont créés».

(Bon c’est vrai, c’est Albert Einstein qui l’a dit avant nous…)

C’est dans le livre blanc et c’est ici !

We <3 Startup

We <3 Startup

La solidarité en mer est une réalité, mais crier dans des creux de 3 mètres en faisant des gestes de psychopathe, ça a des limites. L’application Seaforyou propose à tous les passionnés de mer – promeneur ou propriétaire de voilier – de communiquer entre eux et de laisser des infos sur une carte interactive. L’application permet de communiquer en temps réel entre navires, consulter les infos des bateaux alentours grâce à une géolocalisation précise, demander de l’aide ou des conseils. Le point fort de Seaforyou est définitivement de proposer des infos pratiques en temps réel. Si l’on prépare une navigation, on peut consulter la carte et voir les publications des utilisateurs déjà sur place. L’application permet de publier des petites infos météo : la force du vent (l’Iphone placé face au souffle du vent le mesure lui-même), la visibilité et l’état de la mer. On peut y ajouter une photo ou un commentaire. Elle est pratique car propose aussi les coordonnées des ports et stations essence, ainsi que leurs services (eau, électricité, commodités…) sont recensés.
Le point faible des applications interactives est qu’elles ne vivent que si les utilisateurs s’y engagent, alors plus il y aura d’inscrits, plus l’application sera utile et efficace !

The phrase

The phrase

Benoit Cocquart (Directeur Stratégie de Legrand) a dit :

« On n’est plus dans la R&D d’il y a 20 ans. Aujourd’hui, 40% de nos ressources R&D sont dédiées au digital ». Le métier de Legrand est à présent de vendre des objets communicants. Alors switch on the innovation, on raisonne éco-système et nouvelle valeur d’usage.

R.O.I – Return On Inertia

R.O.I - Return On Inertia

Boum. Depuis 2003, Kodak a dépensé plus de 200 millions de dollars pour démolir près de 45 de ses usines. Les ventes de pellicules argentiques s’effondrent depuis 2006 à la faveur du numérique. Le 18 Juillet 2015, Kodak (ou ce qu’il en reste) a détruit à l’explosif l’une de ses dernières fabriques argentiques. Il ne reste plus que 1 500 tonnes de féraille et de gravats de l’usine Kodak de Rochester, une ville située près de New york. Une des dernières fabriques de pellicules photos argentiques a implosé en moins de 20 secondes après la mise à feu de 45 kg de dynamite. C’est le dernier épisode (explosif) de ce géant aux pieds d’argile qui a (magnifiquement) raté le virage du numérique. Au sommet de sa gloire, Kodak employait 50 000 personnes. Aujourd’hui, la firme emploie un millier de salariés et est la dernière entreprise à fabriquer des pellicules argentiques. Le train de l’innovation ne passe pas deux fois en gare, on prend le risque de monter dedans ou on reste sur le quai.

Qui sera le prochain ?

Replay

Replay


Incroyable. Les anglais élogieux sur l’avance française dans les objets connectés.

La France, juste derrière les Etats-Unis. C’est le Financial Times qui l’écrit! On imagine les débats en comité de rédaction 😉 Cet été, les plus sceptiques pourront s’arrêter à Angers pour découvrir la Cité de l’Objet Connecté.